« "Castro démissionne pour raison de santé" par Garnotte - Le Devoir | Accueil | 162 - Le paradoxe des diplômes »

Commentaires

Alcib

De TA à TA : bonne chance ;o)

Sophie

Et bien je te souhaite bon courage dans ton projet et tes démarches. Je trouve que c'est une très belle aventure que tu vis là.

Denis

Merci pour les encouragements.
En relisant ma note le lendemain matin, je me trouve très enthousiaste et optimiste. Trop ... Il est sûr que choisir d'être travailleur autonome n'est pas la voie de la facilité. En vacances, on n'est pas payé. Si on est malade, on n'est pas payé non plus. Le salaire est différent tous les mois évidemment, avec des hauts ... et des bas, les clients ne se bousculent pas forcément au démarrage... bref, pour qui préfère un cadre serein, sécuritaire, plutôt tranquille et généreux en temps de loisirs, il vaut mieux s'abstenir d'un tel choix.

JMarc

Tous mes encouragements, en tout cas ! Il est certain que tu n'auras pas un rythme de vie de fonctionnaire, mais au moins la satisfaction que le fruit du travail que tu fourniras te reviendra. Il faudrait que nous puissions arriver en France à dépasser ce problème de paperasserie et à encourager la création de micro entreprises autrement que par la fourniture d'un chèque à l'Urssaf comme acte fondateur.

Pour ma part, je ne sais pas si c'est mon oeil sur nos administrations hexagonales qui a changé, ou si je l'avais noirci au moment de partir il y a 4 ans, mais les choses semblent aller mieux...

J'ai été plutôt bien accueilli par les structures locales (mairie, sécurité sociale) et (je croise les doigts...) les problèmes soulevés devraient rencontrer une suite favorable. J'ai repris contact avec mon médecin de famille (pour mon suivi médical futur vis à vis de la Sécu) Ouf, à ce niveau là, cela fait du bien de ne plus se sentir sans filet !!! Je vais avoir une nouvelle carte vitale...hé hé hé...

Pour la suite, lorsque je vais retrouver un job fixe, ma foi, je verrai à me trouver une activité annexe pour "le fun" et voir si je peux, également, avoir un petit statut indépendant... A suivre...

[Denis: Tant mieux pour ces bonnes nouvelles. Comme quoi, on n'est pas si mal que cela dans notre bonne vieille France !]

william

En tout cas, je te souhaite de réussir !

[Denis: Merci, William. Je me dope à l'optimisme ... ]

Laeti

Bonjour, c'est mon premier commentaire ici, et c'est drôle car en l'écrivant j'écoute Christiane Charette sur Radio-Canada et elle reçoit le petit producteur (l'un des deux frères Desrosiers) qui a été emprisonné pour ne pas avoir payé ses contraventions. Il produisait le "lait d'antan", un lait très apprécié.
Tout ça pour dire que je crois comprendre que tu travailles en agro-alimentaire, et que cela me questionne, puisqu'en ce moment, ça brasse pas mal dans le milieu de l'agriculture québécoise. Quel est ton regard sur tout cela et comment cela se répercute-t-il sur ton travail ? As-tu des rapports avec l'UPA, ou, en tant que consultant travailleur autonome, as-tu toute la liberté que tu souhaites ?
Beaucoup de questions comme tu le vois !
Bonne journée.

Laeti (moi aussi travailleuse autonome dans la santé alternative)

[Denis: Bienvenue ici alors ! Je vois qu'en fait nous sommes assez nombreux à être TA... cela réconforte ! Le milieu de la transformation agroalimentaire au Québec est en plein développement depuis une quinzaine d'années ratrappant un retard certain. La grande zone qui concentre plus de 60% de l'industrie alimentaire correspond au Grand Montréal / Montérégie-St Hyacinthe. Je connais moins l'agriculture qui est en amont de mon secteur.]

Mick

je suis un entrepreneur. Mon truc pour faire plus de revenu? je fait des T4 et des relevés-1 a mes travailleurs autonomes enregistrés aux taxes, tel que permis par Revenu Québec. Ensuite, je fais une "erreur de bonne foi" en incluant les taxes aux prestations, le travailleur n'y vois que du feu, car il ne sait pas qu'il ne faut pas et ce n'est pas bien indiqué nul part. Le comptable du travailleur n'est pas tenu de vérifier l'exactitude du T4 ou du Relevé 1 car ils sont réputés etre exacts et pour Revenu Québec et l'ARC meme chose.

Mes travailleurs autonomes paient donc plus d'impot sur leurs revenus et moi je déclare plus de dépenses qui sont déductibles. Si un travailleur s'appercoit de l'erreur, je lui fait un Relevé 1 et un T4 modifiés en lui laissant croire que je lui fait une faveur pour m'assurer qu'il ne dise rien. Le 30 septembre de chaque année (la fin de mon année fiscale) j'ajoute les taxes a mes dépenses et je sauve de l'impot. En fait, c'est le travailleur qui paie l'impot que je sauve. Le travailleur autonome paie environ 25% d'impot au gouvernement tandi que moi je paie 16%, étant une compagnie. Donc le gouvernement y trouve son compte et moi aussi, c'est pourquoi il ne cherche pas les erreurs a ce niveau. Vous pouvez aussi faire ca avec un de vos amis entrpreneur qui paie moins d'impot que vous et vous partagé les bénifices. A ce moment la, c'est le fisc qui est perdant mais puisque votre ami est complice il ne s'en plendra pas et vous ne vous ferai pas prendre, si non vous pourrai expliquer qu'il sagit d'une erreur de bonne foi! Vous etes donc gagnant a tout coupQuelq'un a d'autre truc?

[Denis: OK, Mick, je ne connais pas assez la fiscalité pour commenter. Sauf que ton procédé - même s'il ne fait pas l'objet de redressements par l'ARC et Revenu Québec- est quand même très discutable moralement puisque tes employés se font "voler". Non ?]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Météo

Cartes

Horloges

  • MONTREAL
  • PARIS - LIMOGES - BREST

août 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Earthball


Google Analytics