« 195 - Clin d'oeil | Accueil | 197 - 1er juillet, Fête du déménagement »

Commentaires

Alcib

Les Québécois en font peut-être une fête apolitique, plus par indifférence que par volonté. Mais la fête elle-même se veut éminemment politique. La distribution gratuite de drapeaux canadiens n'a jamais été aussi active depuis près de trente ans, particulièrement au Québec.
Le Québec reçoit en propagande canadienne 75 % du budget consacré par le gouvernement fédéral aux célébrations du 1er juillet dans tout le Canada. Ce n'est pas politique, ça ? En plus de l'ignoble récupération par le Canada du 400e anniversaire de la fondation de Québec. Voilà que Champlain est devenu le premier gouverneur général du Canada (rien de moins) ; Stephen Harper et Michaëlle Jean, respectivement premier ministre canadien et gouverneure générale (représentante de la reine du Royaume-Uni) n'ont vraiment aucun sens du ridicule.
Et ce n'est pas politique ?

Un sondage indiquait cette semaine qu'il n'y a que 33 % des Québécois qui considèrent le 1er juillet comme la fête du Canada ; 33 % considèrent que le 1er juillet est la journée du déménagement et les autres 33 % jugent que le 1er juillet est une journée comme les autres (pour moi, notamment ; sauf que la propagande fédérale m'oblige parfois à réagir).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Météo

Cartes

Horloges

  • MONTREAL
  • PARIS - LIMOGES - BREST

août 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Earthball


Google Analytics